desperate housewife
Lifestyle

Ma vie de Desperate Housewives

Et oui, il y des fois où la vie (le destin ou peu importe) nous joue des tours et on se retrouve dans une situation que l’on n’avait pas désirée.

Prenons un exemple : moi (quoi ?). J’étais une jeune femme dynamique et active, travaillant 7 heures par jour, 5 jours par semaine. Et, du jour au lendemain paf ! Plus rien (enfin je suis encore jeune, ça s’est pas perdu en route !). Comment ça se fait ? J’ai démissionné.

Pourquoi, comment, blablabla, je vous le révélerais peut-être un jour mais pas maintenant. Toujours est-il que d’un coup, je me suis retrouvée à passer mes journées alone at home et que le changement a été … complet !
Alors, pour vous, et en total exclusivité, retour sur ma première journée à la maison. Attention, c’est du lourd !

6h30 : le réveil sonne. Non ce n’est pas possible de se lever à une heure si matinale. Je refuse, frappe le réveil, lui tire même la langue et me rendors aussitôt.

7h00 : Celui-ci s’entête et s’acharne. Il braille toutes les deux minutes et de plus en plus fort. Je réplique par un coup à chaque fois mais, je rends les armes après une demi heure de lutte acharnée. Il a gagné une bataille mais je lui promets une guerre éclatante.

7h20 : Mon homme est déjà prêt (comment il fait à aller aussi vite au saut du lit, c’est un mystère). De mon côté, je ressemble à un zombie. Debout mais les paupières s’abaissent sans cesse. Finalement, je m’asperge d’eau froide, réveil immédiat. En bonne petite femme d’intérieure, je m’active pour l’aider.

7h30 : la porte s’est refermée. Je suis seule. L’expérience commence maintenant ! (On dirait une intro version « Ile de la tentation »). Je me promets de m’activer et de ne pas me laisser aller à la facilité soit à rien faire. Je me prépare vite fait un bol de céréales et direction le salon où je m’affale dans le canapé, télécommande en mains. Oui, je vais me bouger mais le petit déjeuner, c’est sacré !

7h45 : J’ai le choix entre Dora l’exploratrice ou le télé achat. J’opte pour Netflix. Un seul épisode et je m’y mets.

8h45 : Bon ok, j’en ai vu plusieurs et je me suis même endormie pendant un petit quart d’heure. C’est pas ma faute si je n’ai pas la forme quand je me lève aussi tôt ! J’éteins et tombe sur les soap américains à la TV. Tiens, je vais jeter un oeil, histoire de rigoler un peu.

9h45 : J’ai enchainé les épisodes sans m’en rendre compte. Je me suis prise au jeu de l’intrigue hallucinante : « Machin est-elle enceinte ? », « Qui est le père ? » « Bidule va-t-il quitter Chose pour retourner avec Truc ? » Au bout des deux épisodes, j’ai tenté de répondre à ses questions existentielles et j’ai eu beaucoup de mal à accepter que ça s’achève sur un suspense si grand. Je peste contre la chaîne et zappe. Oh ! Une rediff’ d’Hélène et les garçons. Je ricane devant mon écran en entendant la chanson du générique. Je la fredonne en exagérant ma prononciation gnian gnian des paroles. Dire que je regardais ça quand j’étais petite ! Je vais regarder les cinq premières minutes pour voir comment ça a vieilli. Je suis curieuse que voulez-vous !

10h30 : mal. Très très mal. C’est complètement ridicule mais allez savoir pourquoi, je suis restée devant. La matinée est déjà bien entamée et je n’ai toujours rien fait, si ce n’est m’enfoncer dans le moelleux du canapé. Je m’extripe de là tant bien que mal et part dans la salle de bain. Je suis seule, je vais prendre du temps pour moi. Le reste ? Ca peut encore attendre.

11h00 : Hydratée, maquillée, pomponnée. Bref la totale. J’ai même refait mes ongles pour la peine. Maintenant, je vais prendre mon rôle un peu plus au sérieux et me mettre au ménage. Je dois bien entretenir la maison si je ne travaille pas non ? Je suis bien dans le parfait cliché là ? Je m’équipe donc, tablier et plumeau en main. Quoi que … je vais d’abord m’attaquer à la vaisselle.

11h06 : Euh ? C’est normal qu’il y en ait autant ?? On est pourtant que 2 à manger ! Ah … on a peut-être invité quelqu’un dans la semaine ? Hum réfléchissons… Non … Mais alors comment est-ce possible ??? Bon. Quand faut y aller …

11h20 : Vaisselle faite (En partie pas le courage de tout faire et puis on a plus de place sur l’égouttoir. Oui je me trouve des excuses faciles). Cuisine rangée. Autres pièces ? Ouais … On verra demain.

11h22 : Faudrait quand même que je fasse un peu de sport. Pour une fois que j’ai du temps devant moi, ça serait pas un luxe de faire quelques exercices. Je sors mon coach virtuel : la Wii fit (vous avez cru que j’en avais un qui venait à domicile hein ?). Objectif : 30 minutes de sueur.

11h25 : J’ai soif. J’arrête l’entrainement.

11h26 : Je reprends.

11h30 : Pause petit coin (ben quoi ? J’ai trop bu que voulez-vous).

11h32 : Je continue.

11h35 : Je pense que je vais arrêter, ça tire trop dans mes bras et mes jambes et le Houla Hop m’a épuisé ! J’vais plutôt me faire un bowling.

12h30 : Et si je pensais à manger. Qu’est-ce que je vais cuisiner ? Je pars à la recherche du livre de recettes.

12h45 : Plat surgelé dans le micro-ondes. Dans 5 minutes, je mange. Parfait.

14h00 : J’ai pris mon temps pour déjeuner. J’ai regardé le 13h pour me tenir informée. J’ai été chercher le courrier, débarrassé et rangé la table. Je suis la femme parfaite (ironique … Ah ! Humour quand tu nous tiens !). La mélodie d’un générique de soap très connu retentit pendant que je termine mon ménage. Je suis intriguée.

15h00 : Noooon !! Comment B a-t-il pu demander V en mariage alors qu’il la trompe déjà avec S ? Et S elle trompe N qui lui même la trompe avec P ! Quand à A elle est accusée du meurtre de T qui aurait tué L et S alors que c’est faux, juste enlevées et M qui va la défendre et qui croit que L est morte ! …. Vous avez compris que … j’ai suivi … Je me suis prise au jeu une fois de plus. J’aurais pu regarder « Toute une histoire » mais je ne supporte plus les thèmes que JLD développe en long large et travers sur 40 émissions qui veulent, au final, dire la même chose. Du vu et revu. Je tombe bien bas. Suis-je la fameuse « ménagère de moins de 50 ans » dont on parle tant ?
Cette fois-ci, je me mets au boulot. Il faut que j’écrive. De la motivation ! De la motivation !!!

15H22 : Wah ! Elle est bien belle cette robe ! Ces sandales aussi. Hum … Non c’est pas raisonnable … Oh ! Un petit haut qui irait très bien avec la jupe que j’ai acheté y’a deux jours … Ahem. Oui, oui, je suis entrain de bosser … J’ai ouvert le fichier contenant mon texte, c’est déjà ça non ?

15h45 : Je navigue toujours sur le net. C’est pas de ma faute si je suis attirée par Safari quand je bosse sur mon Mac ! La tentation est toujours trop grande à chaque fois. On dirait même qu’il m’apelle … Ok. Là j’en fait trop.

16H06 : J’ai faim. J’vais me faire un petit goûter tiens.

16h12 : schrum shrm sgrgj. *Bouche pleine*

16h30 : Je suis sérieuse, je m’y mets vraiment. Une idée. Il faut que je trouve une suite à ma nouvelle.

17h03 : Bon, ça me gonfle, j’arrive à rien aujourd’hui, j’arrête. Voilà, j’ai perdu ma journée là-dessus et maintenant je suis très énervée (Moi ? De mauvaise foi ?). Il faut que je me change les idées. Où est la télécommande ? …

17h35 : Mon homme vient de rentrer.

» Ca va ? Ta journée ? Tu t’es occupée ? Tu as avancée ? »
» Oh ! Tu sais j’ai fait plein de choses mais j’ai pas envie de t’ennuyer avec ça ! »

Devant son regard suspicieux j’ajoute :

» Ménage, sport, rangement, écriture … Piouf ! J’ai pas arrêté, même pas eu le temps d’allumer la télé et j’ai presque oublié de déjeuner. »
» Repose toi ma chérie. Tu veux te mettre la télé ? »

…… J’avais prévenu que c’était du lourd ….

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *