ville ou campagne
Lifestyle

Vivre en ville ou à la campagne ?

Habiter en ville présente de nombreux avantages notamment d’avoir tout à proximité. Pas besoin de prendre la voiture par exemple pour aller au cinéma, boire un verre, aller au resto, faire du shopping, …

Les avantages d’habiter en ville

Il y a trois pharmacies dans un rayon de 100 mètres autour de chez moi, quatre boulangeries, huit coiffeurs, des tas de restaurants, dont 5 dans ma rue, un bar à pâtes (miam), tout plein de magasins de vêtement et des tas de bars.

La préfecture est à 500 mètres de chez moi, tout comme la gare (bon ok, elle est sans doute à un peu plus de 500 mètres mais je peux quand même y aller à pied).

Y’a un Mc Do lui aussi accessible à pied (bon je m’en fiche un peu du Mc Do mais au début quand on n’avait pas Internet, j’étais bien contente qu’il soit là !!)

Enfin bref, y’a tout ce qu’il faut ou presque pour vivre en autarcie.Et ça c’est plutôt pas mal il faut bien l’avouer !!!

Les inconvénients d’habiter en ville

Par contre, habiter en ville c’est nul parce que qui dit ville, dit (la plupart du temps) appartement et moi j’aime pas vivre en appartement.

Mon rêve, ça serait d’avoir un immense terrain, genre vraiment immense avec une piscine, avec des tas de beaux et vieux arbres un peu partout et posé au centre (du terrain, pas des arbres) ma maison. Comme ça, même si y’a des voisins à côté et ben tu n’en as que les bons côtés.

Ils ne nous gêneront pas avec la fumée de leur barbecue, ils pourront recevoir des amis dehors en pleine été le soir et faire les fous, on ne les entendra même pas !! Mais en même temps, si un jour je suis en manque de quelque chose, je pourrais toujours aller en quémander chez eux à défaut d’avoir une épicerie à côté !!

Bref, les appartement c’est pas terrible. Déjà parce que tu es proches de tes voisins. Et encore, je devrais pas me plaindre parce que dans notre immeuble, il n’y a que 3 appart (un par étage) et qu’on est au 3eme donc personne au dessus de nous et qu’en plus il n’y a personne ni à droite ni à gauche. Donc niveau voisin ça pourrait être pire.

Mais j’ai vraiment pas l’habitude d’être en appartement et en plus je suis hyper maladroite et je fais toujours tomber plein de trucs par terre (la télécommande, mes clés…) et du coup, je plains un peu nos voisins d’en dessous…

Et puis avec nos deux furets qui courent partout, jouent avec des balles. Je me demande si les voisins ne vont pas finir par croire qu’on fait un élevage de rats…

Le terrain

Après, qui dit ville (et donc appartement), dit: pas de terrain. Et ça, ça me manque !!! C’est horrible. Ça sera pire en été, ou je regretterais amèrement le fait de ne pas pouvoir manger dehors… Et non, je n’ai même pas de balcon.

La circulation

La ville c’est nul parce qu’il y a des tas de voitures. Heureusement que j’ai appris à conduire en ville parce que c’est pas avec les 10 rue de mon ancien village que j’aurai pu m’habituer.

En plus en ville, y’a des tas de priorité à droite, de feux rouges et de piétons qui font exprès de vouloir traverser pile quand le feu passe au vert…

Et puis qui dit feux rouges dit conducteurs qui mettent trois heures à réagir… Alors que bon, quand on attend à un feu rouge, on a rien d’autre à faire qu’attendre qu’il passe au vert. Comment les gens peuvent-ils donc être aussi long à démarrer ???? C’est un des grand mystère de la vie…

Ce qui fait que le temps que le premier se rende compte que c’est vert, qu’il se décide à passer la première et enfin à avancer, toi, qui était la 5eme voitures dans le file, tu arrives au feu pile lorsqu’il repasse au rouge !! Grrrrr ! (ça sent le vécu, hein !!)

Le parking

Et puis aussi qui dit habiter en centre ville, dit pas place de parking, ni garage. Sauf si on en loue un (cher !!) Et donc, obligation de se garer dans la rue et de faire des créneaux (yeurk) et de tourner parfois 10 minutes avant de trouver enfin une place pour se garer !!!!!!

Le bruit

La ville c’est nul parce qu’il y plein de bruit dehors: les voitures, les travaux, la sirène des pompiers qui décalent toutes les 5 minutes. Ce qui fait que se balader dehors n’est pas très agréable.

En enfin en ville, il n’y a pas de vaches mais y’a des pigeons !! Et ils ne se gènent pas pour se lâcher sur ma voiture si vous voyez ce que je veux dire…

Pour toutes ses raisons, je peux le dire sans hésitation : je ne suis vraiment pas une citadine !!!

Et vous alors ? Z’êtes plutôt campagne profonde ou ville en effervescence ?

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *